img

Actualités

Dans le souci de rassurer toutes parties prenantes au processus électoral en cours en République Démocratique du Congo sur la fiabilité de la machine à voter et du fichier électoral, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), par la voix de son numéro 2, Norbert Basengezi Kantitima, a demandé au gouvernement britannique d’envoyer des experts techniques pour auditer la machine à voter.

« Pendant notre réunion avec la Ceni RDC, nous avons reçu une invitation d’envoyer des experts techniques pour évaluer les soi-disant ‘machines à voter’. » a fait savoir sur son compte Twister John Murton, ambassadeur des royaumes unis en RDC cité par Tims.CD.

L'envoyée spéciale de Londres à Kinshasa et ministre des affaires étrangères chargée de l'Afrique, Harriet Baldwin a souligné que puisque la confiance dans le processus électoral est importante, « alors nous acceptons cette invitation ».

Notons que le numéro 2 de la Ceni a fait part à son hôte du jour de l’évolution du processus électoral en cours.

Rappelons que cette rencontre intervient quelques jours après les appels d’offres lancés par la Centrale électorale pour l’audit du fichier électoral et la certification des machines à voter.

 

José-Junior Owawa

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate