M23 : ces trois mesures pouvant aider Kinshasa à gagner la guerre

Des rebelles du M23. Ph de tiers


La situation sécuritaire dans la partie Est de la République Démocratique du Congo continue à susciter plusieurs réactions dans la classe politique comme sociale.

L'occupation continue des plusieurs villages dans le territoire Rutshuru et Nyiragongo au Nord-Kivu par les rebelles du M23 soutenus par Kigali continue à inquiéter plus d'un congolais.

Mbusa Mukanda Aimé un des notables de Rutshuru a, dans une déclaration parvenue à election-net-com ce lundi 9 janvier 2023 proposé à Kinshasa certaines mesures qui, selon lui feront que ces terroistes soient vaincus et repoussés une bonne fois pour toute.

''La seule solution pour mettre l'ennemi hors état de nuire c'est,  Déclarer la guerre contre tous les pays qui soutiennent l'ennemi ; Rompre et/ou annuler l'adhésion à l'East Afrique comminity et enfin passer à la Fermeture des frontières avec les pays agresseurs'', a-t-il proposé.

Et de poursuivre :

''Il fallait nous imposer la guerre pour nous pousser et obliger à intégrer L'East Africa community?'', s'est-il questionné.

Il a, en outre souligné que le temps où il faut attaquer les ennemis (M23 et alliés), on les laisse s'organiser dans les positions qu'ils ont déjà conquises. 

''Pendant qu'il fallait attaqué l'ennemi vous le laissez s'organiser voilà il a renforcé ses positions de Kishishe,Bwiza,Mabenga et Nyamilima pour contrôler le lac Édouard'', a-t-il déclaré.

Il a, enfin indiqué que cette guerre pourrait affecter négativement sur la tenue des élections dans toutes ces zones sous contrôle de l'ennemi.

''À l'allure où vont les choses je ne vois pas la tennue des élections en décembre 2023'', a-t-il chuté.

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • RDC/M23 : ces règles de conduite de Félix Tshisekedi à la Force régionale de l'EAC
  • Nord-Kivu/M23 : des femmes et enfants Rwandais débarquent à Nyiragongo
  • RDC/M23 : à quoi joue l'EAC ?


  • leave a reply

    Comments

    • Bahoki Alenga Rossy
      Bahoki Alenga Rossy
      January 13 , 2023

      Nous congolais nous devons nous prendre en charge.