img

Actualités

Des personnes armées et non autrement identifiées ont ravi l’argent à un cambiste à hauteur de l’arrêt de bus Moïse Tshombe non loin du terminus carrefour Texaco à Lubumbashi dans la soirée du vendredi 03 juillet 2020.

Avant d’opérer leurs forfaits, les assaillants ont tiré plus de huit balles en l’air pour dissuader tout intervention. Ensuite ils se sont rués sur leur victime à qui ils ont arraché toute sa recette du jour. Un véritable braquage à l’anglaise

Cette opération digne de films hollywoodiens n’est pas un acte isolé. Depuis début juin, les attaques contre les changeurs de monnaie sont récurrentes dans la ville de Lubumbashi.

La semaine dernière un autre cambiste a perdu l’argent dans les mêmes circonstances et aux heures. Jusqu’à présent aucun indice sérieux n’a pas encore été trouvé par les services des renseignements. Un officier des services de renseignement de la police a déclaré à Election-net.com que « tous les services sont mis à contribution pour mettre la main sur ces malfrats dont le mode opératoire est le même »

Au coin des rues, ils sont très présents dans des lieux commerciaux ces jeunes gens avec des liasses d’argents en devise nationales ou étrangères, les cambistes passent des moments très difficiles surtout aux heures du soir.

Ce métier est une des occupations les plus répandues et le plus pratiquées par les jeunes sans emplois dans la ville de Lubumbashi. Une ancienne décision de la mairie avait envisagé de les regrouper dans des coopératives pour une sécurisation et la tracabilité de cette activité du circuit informel de l’économie avec beaucoup de réserve de devises. Mais cette décision est restée jusque-là une lettre morte.

Chris Lumbu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate