img

Actualités

La ville de Lubumbashi a retrouvé son calme habituelle ce vendredi. La vie reprend normalement après la suspension du confinement ce vendredi. De fil en aiguille, les informations se propagent et les commerces rouvrent progressivement

La veille la ville a été le théâtre des manifestations monstres. Plusieurs partis politiques dont l’Udps, l’unafec d’Antoine Gabriel Kyungu Wa Kumwanza, Scode de Jean- Claude Muyambo Kyassa et d’autres mouvements associatifs ont battu le pavé en manifestant leur opposition à la désignation de Ronsard Malonda à la présidence de la Commission Électorale Nationale Indépendante et au confinement de trois jours de la ville pour, officiellement, rechercher les contacts et contacts des contacts des cas de la Covid19. Les manifestants ont promis de manifester encore ce vendredi si le gouverneur ne revient pas sur sa décision.

Les affrontements entre forces de l’ordre ou armée et les manifestants ont été violents. Les forces armées et policières ont fait usage d’armes dans presque tous les quartiers de la ville de Lubumbashi.

L’UDPS qui était tête de liste des manifestants avance un bilan lourd: Selon ses services de communication, il y a eu un mort, un jeune de 32 ans qui a reçu une balle au quad bel-air.
Vingt-huit personnes ont été blessées par balles dont 8 sont internées à l’hôpital Medi Park, une Dame au Camp vangu, un polyclinique du Bel-Air, deux à l’hôpital Don-Bosco et 14 chez Medicare.

Le député provincial de l

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate