img

Actualités

Politique

Au cours de la marche de soutien au chef de l’État, Félix Tshisekedi Tshilombo et à la Garde Républicaine (GR) organisée à Lubumbashi dans le Haut-Katanga le mercredi 19 janvier 2022, les jeunes de l'UDPS ont accordé 48 heures à Jean-Marc Kabund pour démissionner.

Danny Kabongo, président de la jeunesse du parti présidentiel à Lubumbashi fustige la posture de Jean-Marc Kabund qui a tendance à tutoyer le chef de l'État.

« Si les combattants ont accepté de marcher sous la pluie, c’était pour dire non à Jean-Marc Kabund qui veut s’égaler au chef de l’État. Nous enfants de l’UDPS, nous restons un et indivisible, unis tous derrière le président de la République, le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Et les combattants de l’UDPS se sont engagés déjà à préparer les élections de 2023 où Félix Tshisekedi va déjà gagnant. Kabund n’est pas un petit dieu, c’est un combattant comme nous qu’on a élevé au milieu de nous. Le nom Tshisekedi reste un nom saint, immortel dans nos mémoires, dans nos pensées, dans la lutte de ce parti. Comme lui a trouvé de faire son chemin seul, il a démissionné, bonne chance à lui"a-t-il déclaré à la fin de la manifestation avant d'adresser une mise en demeure à JM Kabund. On lui ccorde encore 48 heures qu’il démissionne au sein du parti et du poste de premier vice-président à l’assemblée nationale », a-t-il insisté.

Jettant des fleurs aux députés nationaux de l’UDPS qui ont désavoué le président intérimaire de l'UDPS, Danny Kabongo les invite à lui trouver un remplaçant au sein de la chambre basse.

Parlant du soutien à la Garde Républicaine, le président de la jeunesse de l’UDPS dans cette partie du pays rappelle que « toucher à ces militaires, c’est toucher au chef de l’État ».

« Si toi réellement tu es combattant de l’UDPS, tu touches aux gens qui gardent le chef de l’État, nous soutenons sans faille la garde républicaine qui constitue le bras droit du chef de l’État. Nous demandons à tous les commandos qui sont derrière le chef de l’État, d’être calme parce que derrière eux, il y a tout un peuple, il y a tous les combattants de l’UDPS qui les soutiennent, nous sommes unis et nous ne serons jamais divisés », a-t-il conclu.

Pour les jeunes de l'UDPS/ Lubumbashi, Jean-Marc Kabund est désormais conjugué au passé au sein du parti UDPS.

Chris Lumbu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate