img

Actualités

Sécurité

Après des violents affrontements entre l'armée régulière et les miliciens maï-maï à Kanyatsi dans le territoire de Lubero, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont réussi à récupérer les positions de ces assaillants. A en croire le porte-parole des opérations Sokola 1, les miliciens maï-maï fidèles au seigneur de geurre Kibido ont été obligés d'abandonner leurs bastions suite aux rouleaux compresseurs de l'armée loyaliste.

Rapportant les propos des habitants de la place, le lieutenant Antony Mualushayi soutient que ces derniers se disent satisfaits du travail abbatu par les FARDC.

"D'après la population locale,cette victoire de l'armée est une libération aux atrocités de ce mouvement dirigé par le général autoproclamé Kabido",indique-t-il à election-net.com.

Tout en saluant la bravoure des FARDC, une habitante de Kanyatsi indique que ces miliciens commettaient beaucoup d'exactions à l'encontre de la population civile. Des taxes illégales étaient perçues pour tout habitant, précise-t-elle.

" Même en provenance du champ, il fallait payer 1000 Fc de peur que vous soyez amené dans leurs camps. Parfois ils fouettaient les récalcitrants. Personnellement, ils ne m'ont jamais amené dans leurs camps peut-être à cause de mon âge mais les moins âgés que moi ont souffert",explique-t-elle.

Dieubon Mughenze, à Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate