img

Actualités

Sécurité

Des violents combats ont opposé les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) à un groupe des présumés miliciens maï-maï la nuit du mercredi à ce jeudi 16 juillet à Kitsumbiro dans le territoire de Lubero. Les assaillants qui tentaient d'attaquer une position militaire, ont subi la puissance de feu de l'armée régulière.

Les sources sur place indiquent que des dégâts ont été enregistrés de deux côtés des belligérants. Si l'armée loyaliste a neutralisé 3 présumés combattants maï-maï, celle-ci a perdu dans son rang un militaire.

Pour sa part,le fonctionnaire délégué du gouverneur à Kitsumbiro condamne l'activisme des miliciens maï-maï dans cette partie. Cette autorité administrative invite ses administrés à la vigilance en dénonçant tout mouvement suspect des présumés mai-maï et autres semeurs de troubles.

"Je regrette surtout qu'on est en train de s'entretuer. Les militaires des FARDC et les maï-maï sont tous congolais. Si ces miliciens pouvaient s'enroler dans l'armée régulière pour servir la nation et combattre l'ennemi extérieur ce serait mieux",indique Kambale Vihuliro.

Notons que cette attaque des miliciens maï-maï intervient après que les FARDC ont délogé un autre groupe des miliciens à Kanyatsi toujours dans le territoire de Lubero il y a peu.

Dieubon Mughenze, à Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate