img

Actualités

Sécurité

Quelques heures après la mort du seigneur de guerre Kitete, 29 combattants de sa milice ont jugé mieux de déposer les armes le vendredi 17 juillet 2020 dernier. Ces désormais anciens assaillants du mouvement rebelle Union des Patriotes pour la Défense des Innocents (UPDI/Mazembe) sont, lors de leur reddition, venus avec dix armes à Kanyabayonga dans le territoire de Lubero.

Les sources sur place recueillies par election-net.com indiquent que ces combattants sont sous la surveillance des autorités locales avant un éventuel programme du désarmement, la démobilisation et la réintégration (DDR).

Notons que le seigneur de guerre Kitete Bushu a été abattu par des hommes armés vendredi dernier. Ce général autoproclamé a été criblé de balles la matinée avant que son corps ne soit retrouvé gisant le sol sans souffle de vie.

Une peur s'est aussitôt généralisée dans le chef de la population locale. La société civile du milieu indique que les habitants craignent des représailles des combattants fidèles à l'illustre disparu.

Dieubon Mughenze, à Beni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate