img

Actualités

Politique

Ils sont descendus dans la rue ce jeudi 09 juillet pour répondre à l'appel de la hiérarchie afin contester l'enterinement de Ronsard MALONDA à la tête de la Commission Électorale Nationale Indépendante (Ceni).

Ce mouvement observé devant leur directoire situé sur Okito à la Cité Manika dans la commune du même nom a paralysé le trafic sur cette voie.

Malgré les décisions du Gouverneur et du Maire de la ville de Kolwezi interdisant les manifestations politiques par rapport au contexte actuel de la Covid-19, les militantes et militants de l'Udps-TSHISEKEDI se sont réunis pour une marche qui a été vite étouffé par la police déployée par le Ministre provincial de la Sécurité.

Dans le mémo lu devant les membres, la fédération Udps-Tshisekedi a demandé au Président de la République de rejeter le choix et l'enterinement de Ronsard MALONDA par le refus de signer l'ordonnance.

Les membres du partis au pouvoir ont par ailleurs exprimé le vœux de voir l'Assemblée Nationale être dissoute parce qu'elle travaille pour le compte du FCC, ont-ils estimé.

Après l'intervention des éléments de la police, le calme est revenu. Selon Doux-doux LOBO, Porte-parole Udps-Tshisekedi/Lualaba, leur marche a avorté car stoppée par des jeunes du Front Commun pour le Congo. «Situation qui devrait aboutir à un affrontement n'eut été la présence de la police», a reconnu un observateur.

Stanislas LUMWANGA

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate