img

Actualités

Dans son échange avec la presse, Willy KITOBO, Ministre des Mines a évoqué la question relative au deconfinement des travailleurs des entreprises minières.
Un moratoire d'un mois a été accordé aux entreprises en vue de deconfiner totalement les agents retenus dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. La décision est de la délégation venue de Kinshasa avec à la tête, la Ministre d'Etat en charge de l'Emploi.

Pour l'honorable Donat TSHIMBOJ, député provincial élu de Sandoa, l'heure n'est pas au deconfinement mais bien à la prudence.

Les entreprises ont librement signé un acte d'engagement et d'acceptation des instructions du Gouvernement de la République sur les propositions de deconfinement parmi lesquelles 'liberer immédiatement tous les agents qui ont déjà mis plus d'un mois de confinement sur le site d'exploitation'.
Le confinement observé dans les entreprises met en mal les travailleurs qui expriment des inquiétudes sur les plans sanitaire et social.
Les membres des familles appellent au respect des instructions de la délégation ministérielle.

4 mois de confinement dans des conditions infra humaines pour certains agents qui parlent d'un néocolonialisme. Pour certains d'autres, le confinement observé depuis plus d'un trimestre devrait être observer avec l'apparition des cas positifs de Covid-19 enregistrés en province.

La délégation ministérielle a invité les différents employeurs au respect strict des gestes barrières dans les sociétés. Le combat contre le coronavirus ne fait que débuter dans la capitale mondiale du cobalt.

Stanislas LUMWANGA, Kolwezi

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate