Lualaba : la décision de la CENI dans l'affaire A/A-UNC contre A24 de Fifi Masuka rejetée en appel

Photo d'illustration


Alors que la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a, par sa lettre de son président Denis Kadima du 29 mars dernier envoyée au premier président de la Cour d'appel de Lualaba faisant office de la Cour administrative d'appel, a confirmé les résultats de l'élection des conseillers communaux pour la commune de Dilala à Kolwezi, chef-lieu de la province du Lualaba, a transmettant à l'organe de la loi sa décision et documentation y relative, cette instance judiciaire vient de botter en touche les éléments plausibles lui fournit par la centrale électorale attestant la victoire du regroupement politique A/A-UNC, seul à siéger dans cette municipalité à travers ses neuf conseillers municipaux proclamés provisoirement élus.

Malgré l'écoulement du délai légal de recours ayant poussé la CENI a confirmé ses résultats provisoires proclamant neuf conseillers municipaux élus de Dilala tous du regroupement politique A/A-UNC, car le seul ayant atteint le seuil de rela Cour d'appel du Lualaba , à la surprise générale et contre toute attente, de se vient ce mercredi 03 avril sur la requête opposant le regroupement politique A/A-UNC de Vital Kamerhe aux regroupements politiques A24 et A25 de la gouverneure intérimaire Fifi Masuka Saini ainsi que le parti politique Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS-Tshisekedi).

Dans son verdict, la Cour d'appel du Lualaba déclare irrecevable la requête du regroupement politique A/A-UNC pour défaut de qualité. Selon les informations récupérées par Election-net.com, la Cour a relevé le défaut de qualité dans le chef de Billy Kambale Tsongo Eraston président intérimaire du regroupement politique A/A-UNC n'a pas qualité de délivré mandat aux avocats. Pour la cour, le recours ne s'était pas confirmé à l'article 7 paragraphe 2 de la charte de création du regroupement politique A/A-UNC.

Ainsi, le jugement rendu au premier degré par le Tribunal de grande instance de Kolwezi, amputant au regroupement politique A/A-UNC des sept de ses neuf conseillers communaux élus au profit des regroupements politiques A24 et A25 de la cheffe intérimaire de l'exécutif provincial du Lualaba Fifi Masuka Saini vient d'être confirmé par la Cour d'appel.

En dernière nouvelle, Election-net.com  apprend que le regroupement politique A/A-UNC voudrait introduire un recours à la cour de cassation. La saga judiciaire entre Vital Kamerhe et Fifi Masuka Saini par leurs regroupements politiques interposés, est ainsi loin de s'achever.

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • RDC : ce qu'a dit Vital Kamerhe au sortir de son échange avec le premier ministre
  • RDC : l'assemblée nationale réclamée par la grande Orientale après avoir loupé la primature?
  • RDC : un coup dur pour Vital Kamerhe


  • Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments