img

Actualités

La province du Lualaba a enregistré son premier cas de décès dû au Covid-19. C’est ce qu’indique le bulletin de l’équipe de riposte du vendredi 03 juillet 2020. cette province compte à présent 32 cas dont 5 notifiés dans la journée de vendredi.

Dans ce contexte que la délégation des chinois aperçus à l’aéroport international de la Luano à Lubumbashi dans la province voisine du Haut- Katanga ont débarqué dans le Lualaba à la surprise générale

Le gouverneur de la province du Lualaba rassure la populations sa juridiction sur la présence d’un groupe d’investisseurs chinois arrivés en masse dans sa province. Dans un communiqué officiel, signé par la directeur de cabinet du gouverneur, la province précise que ces investisseurs chinois, 238 au total séjournent dans la ville de Kolwezi.

Selon ce document, parvenu à Election-net.com, le professeur Yav Katshung directeur de cabinet du gouverneur qualifié ce fait de”non événement au regard des mesures sanitaires et sécuritaires prises par les hautes autorités du pays qui ont accordé toutes les autorisations en connaissance de cause et ce, après avoir examiné les intérêts en présence et les risques encourus” a-t-il indiqué.

Le cabinet du gouverneur inscrit la présence de ces 238 sujets chinois dans le cadre des intérêts économiques qui ne pèchent pas contre les restrictions prises dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire décrétée par le président de la République.

“ la province du Lualaba- conciliant les intérêts sanitaire, social et économique du pays- a soutenu la demande de neuf sociétés établies dans la province du Lualaba pour faire venir, dans le respect des lois en la matière, 238 experts-techniciens afin de finaliser les usines et autres matériels de production en attente depuis la surveillance de la pandémie dans le monde entier en décembre 2019” détaille ce document.

Le cabinet du gouverneur appelle la population au calme et assure que l’équipe provinciale de la riposte contre la covid-19 prévoit des tests sur place pour confirmer la statuts.

La présence de ces chinois depuis l’aéroport international de la Luano jusqu’au Lualaba est vivement critiquée par l’opinion publique qui estime qu’il s’agit d’une négligence des autorités et qui pourra avoir des répercussions sur la santé de la population. La controverse se situe au niveau des chiffres les autorités provinciales du Haut-Katanga ont évoqué le nombre de 218 sujets chinois alors que le Lualaba compte 238 chinois.

Chris Lumbu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate