img

Actualités

Économie

Sécurité

Après avoir retiré 2 corps tard le mercredi 03 février, seuls 3 corps des creuseurs illicites travaillant sur le site Broyeur 2 (B2) dans les installations de la Gécamines groupe Ouest à Kolwezi ont été remontés ce jeudi 04 février 2021. Au total, 5 corps ont été retrouvés .

Un corps acheminé à la morgue

Plusieurs structures ont été mises à contribution dans les recherches des dépouilles de ces artisanaux miniers après l'inondation des puits le samedi 30 janvier dernier. Le service de Saemape, la Croix-Rouge Internationale, les artisanaux miniers, quelques acteurs miniers et certaines entreprises minières de la place ont conjugué des efforts dans ces recherches.

Entrée d'une galerie bouchée après l'inondation (Ph. Enet/Stanislas L)

Les ministres provinciaux de l'Intérieur et Sécurité ; des Mines, le Bourgmestre de Dilala ainsi que le colonel Commandant-Ville de la PNC ont effectué une descente sur le lieu du drame où était amassé plusieurs membres des familles. Aucun d'eux ne s'est exprimé à la presse. Néanmoins, le ministre des mines, Jean-Marie Tshizainga, a promis de faire une déclaration officielle dans les prochaines heures.

Jean-Marie Tshizainga, Ministre provincial des Mines au lieu du drame. PH. ELECTION-NET

Selon les témoignages recueillis sur place auprès de certains artisanaux miniers, près d'une cinquantaine de leurs congénères ont été surpris par l'inondation de leurs puits alors que la majorité s'était retirée un instant pour suivre le match de la CHAN 2020 opposant le Cameroun à la RDC.

Les recherches continuent alors que l'espoir de remonter d'autres corps s'amenuisent car les galeries sont très profondes et demeurent inondées. " Certaines galeries vont jusqu'à 150 m", ont affirmé les sources artisanales.

Stanislas LUMWANGA, depuis Kolwezi

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate