img

Actualités

Politique

L'assemblée provinciale de Lomami a rendu public ce mardi 12 janvier, la liste des candidats retenus aux différents postes du bureau de cet organe délibérant pour les élections ce mercredi.

C'est conformément à la résolution de la plénière N°008/CAB. PRES/AP/LOM/2021 du 24 décembre 2020, et en vue de pourvoir aux postes vacants du rapporteur titulaire, du rapporteur adjoint et du questeur au bureau de l’assemblée provinciale que cette liste est rendue publique et que le président ai, seul membre restant, invite en outre, tous les députés provinciaux à prendre part à une séance plénière élective prévue le mercredi 13 janvier 2021 à 11 heures précises, dans la salle des plénières à Kabinda.

Sur cette liste, on retrouve le nom du député Ciyoyo Nyindu, du territoire de Ngandajika qui est candidat unique au poste de rapporteur titulaire, tandis qu'au poste de rapporteur adjoint il y a 3 candidats à savoir : Kalengayi Nkunda Muana Corneille (élu du territoire de Kamiji), Kanyawula songolo Antoine (élu du territoire de Kamiji) et Ngoyi Nsulu Cyrille (élu du territoire de Luilu).

Par ailleurs, à la questure, on retrouve une seule candidature celle de Kabemba kabuele Wa Yulu André.

Rappelons qu’après la déchéance de 3 de 4 membres du bureau de l’assemblée provinciale visés par une motion incidentielle initiée par un élu du territoire de Ngandajika, pour incompétence, mauvaise gestion et aussi le blocage du contrôle parlementaire, une session extraordinaire avait été convoquée du 7 janvier au 3 février 2021 pour s’étaler plus sur les élections des nouveaux membres du bureau déchu en décembre 2020.

Cette convocation de la session extraordinaire, avait été attaquée à la cour d'appel de Lomami par le député Joseph Mbaya wa Muadi pour solliciter son annulation avec comme cause, "violation du règlement d'ordre intérieur de l'assemblée provinciale."

Dans son arrêt très attendu, la cour d’appel s’est déclarée incompétente devant cette matière soulevée par l’élu de la circonscription électorale de Mwene-Ditu, et justifie sa décision par le fait qu’il s’agissait d’une matière législative et non-administrative.

Jean-Paul Tshimanga, depuis Mwene-Ditu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate