loader
img

Société

Photo d'illustration

Il s'agit du journaliste François Katuku Beya de la Radio Télévision la Prospérité (RTP), station communautaire émettant à Luputa chef-lieu du territoire de Luilu dans la province de Lomami.

À en croire ce professionnel de média, il a été brutalement agressé par André Kalenda Mbuyi, gestionnaire d'une station d'eau (Kayalubilu), à Luputa, en date du 11 mai en cours au moment où il couvrait une cérémonie de remise et reprise entre son agresseur et Patient Kadiata, son successeur.

"La rédaction de la Radio Télévision la prospérité m'avait détachée pour le service de la remise reprise qui pouvait se passer à l'ABM Kayalubilu, a choisi que j'ai faite. Mais c'est qui m'a beaucoup plus déçu est que , lors de cette cérémonie, j'étais dans le bureau où ça se faisait, alors l'OPJ avait peut-être révélé qu'il ne fallait pas que je sois sur place pour certains secrets, il fallait que je sois dehors. Quand il m'a fait savoir ça, je m'apprêtais déjà pour libérer la salle", a-t-il d'abord dit.

Avant de regretter : "mais à ma grande surprise, je suis retrouvé en train d'être agressé par Monsieur André Kalenda qui disait lui, qu'il ne fallait pas que je sois là, il fallait que lui me permette. Alors, il m'a beaucoup agressé n'eût été l'intervention de l'équipe entrante, il aurait tout fait pour qu'il me tabasse, et il m'a même amené chez le procureur qui m'a libéré".

Ce dernier lance un appel aux autorités de tout faire pour la liberté de presse, soit efficace dans le territoire de Luilu, car dit-il, "nous travaillons dans la transparence, nous ne voulons pas être fanatique d'une autorité ou d'un certain responsable d'une certaine association".

Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate