img

Actualités

Société

Le conseil provincial de la jeunesse (APJ)/Lomami accuse le gouverneur, Sylvain Lubamba Mayombo d'avoir tenu à l'occasion d'un point de presse organisé avec la presse de Kabinda, des propos discourtois à l'égard de la population de sa juridiction.

Dans une interview accordée à la presse mercredi 15 juillet, le coordonnateur provincial de (APJ)/Lomami, fustige les propos du gouverneur qui le traite des mal éduqué, et précise qu'il ne mène pas une lutte contre les individus mais sur le bien être de la population lomamiene.

"Nous voulons ici apporter une précision, tous les jeunes de Lomami ne sont pas mal éduqués, et ne seront pas mal éduqués. Notre lutte pour nous comme jeunes n'est pas tournée tout droit vers la personne du gouverneur de la province. Notre lutte à nous, c'est ne pas une lutte des individus qui vise les individus en personne. Notre lutte à nous, reste basée sur le bien être de la population lomamiene, le décollage de la province, le développement de cette province. C'est ça la base de notre lutte comme jeunes", a dit le président du conseil de la jeunesse de Lomami, Dieudonné Ngoyi Kiuma.

A lire ausi:Lomami : Le CLC demande la démission du gouverneur Lubamba

Il souligne par ailleurs que, le conseil provincial de la jeunesse de Lomami va continuer à décrié contre tous les freineurs du développement de leur province, et demande au patron de l'exécutif provincial de retirer tous les propos injurieux tenus à l'endroit de la population par sa personne.

A lire aussi: RDC: les gouverneurs de provinces sont impayés depuis 7 mois ( Sylvain Lubamba)

"(…) nous continuerons toujours à décrier contre tout ce qui freine le décollage, le développement et surtout le bien être de la population de cette province (…) Nous voulons ici, demander à son Excellence Monsieur le Gouverneur de la province, sans délai de retirer immédiatement tous les propos injurieux tenus à l'endroit de la population par sa personne. Après tout, il est quand même parent…" exige le conseil provincial de la jeunesse.

Et s'interroge " Comment il peut se mettre à insulter sa population ? Vraiment nous demandons qu'il puisse retirer ses propos svp. Ça nous n'allons même pas comme fils accepter de tolérer ses propos là (…)", à-t-il ajouter.

Il sied de rappeler que le gouverneur de Lomami avait dans ses propos lors d'un point de presse animé à Kabinda le 13 juillet dernier, traité les jeunes de Lomami "mal éduqués". Des propos qu'il a soutenus vu selon lui, les actes de vandalismes que causes les jeunes pendant des manifestations.

Jean Paul Tshimanga

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate