img

Actualités

Politique

Santé

Alors que les enquêtes sont déjà ouvertes par le  parquet près la cour d'appel de Kabinda sur un  présumé détournement des fonds alloué, à la lutte contre la Covid-19 dans la province de Lomami. Le gouverneur de province, Sylvain Lubamba Mayombo  dont les soupçons  de détournement  reposent aussi sur lui tente de donner sa version de faits. Le chef de l'exécutif rejette  en bloc toutes les  accusations portées contre lui, et dit n'est pas  être concerné ni de près ni de loin dans cette affaire. 

Lors  d'un point de presse lundi 13 juillet à Kabinda, le numéro un de la Lomami a appelé la population de son entité à  se méfier à  des dénonciations sans preuve précisant "qu'elles sont une moquerie à son endroit comme souverain primaire"

“Les fonds de l’Etat ne se donnent pas comme ceux de business souvent dépourvus de preuve. Pour décaisser les fonds de l’Etat, il existe une chaîne de dépense alors nulle ne peut dénoncer sans apporter la preuve”,_ a expliqué Lubamba Mayombo.

Pour rappel, une commission spéciale constituée des députés et des chargés de faire le suivi des moyens matériels et financiers consacrés à la riposte de la Covid-19 avait dans son rapport déposé à l'assemblée provinciale au mois de juin dernier, dénoncé  une gestion catastrophique et opaque  de plus de 15.000$ don de PROSANI et plus de 21.000.000Fc déboursé par le gouvernement provincial,  les bons de sortie qui existent mais sans numéro, et l'inexistence des pièces justificatives des fonds alloués aux transports des matériels et médicaux(...). 

Pour sa part, le  député Malangu proche du gouverneur  avait rejeté le résultat de ce rapport en soulignant que  l'exécutif provincial n'a jamais réussi un tel  financement du gouvernement provincial, mais c'était  plutôt les matériels  donnés par  des partenaires à la République Démocratique du Congo.   

Jean Paul Tshimanga, à Mwene-ditu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate