img

Actualités

Société

A l’occasion du lancement, ce vendredi 03 juillet, des travaux d’assainissement de l’avenue Likasi (Kabinda-Kande) menant vers le marché central de Kamukungu dans la ville de Kabinda, le Gouverneur de la Province de Lomami a exhorté toutes les couches de la population d’être vigilantes.

Ces travaux qui sont exécutés par l’Office de Voiries et Drainage (OVD) sont financés par le gouvernement central à travers le fonds d’entretien routier. Devant le Président de l’assemblée provinciale et autres autres personnalités, Sylvain Lubamba Mayombo a laissé entendre que ces travaux devraient être financés depuis 2017 et ont connu un retard considérable qu'il faudra rattraper à tout prix.

«Ce fonds qui est envoyé aujourd’hui, logé dans le compte de la direction provinciale de l’OVD vient de FONER. Il devrait être donné il y a trois ans, mais avec les péripéties non maitrisables, c'est seulement en 2020 que le pouvoir centrale nous l'a octroyé. Raison pour laquelle nous sommes ici. Nous l’avons cherché quand nous étions encore directeur provincial de l’OVD/Lomami. Nous sommes dans la joie puisque la grande difficulté parmi les grandes difficultés non pas seulement de la Ville de Kabinda, mais aussi de la Ville de Mwene-Ditu, le problème de manque des canalisations sera relevé » a expliqué Sylvain Lubamba Mayombo.

« Si nous avons des érosions à Kabinda et à Mwene-Ditu, la cause principale c’est le manque de canalisation d’eaux ; Les eaux sont entrain de ruisseler sauvagement avec risque de créer les érosions, c’est pourquoi nous avons des érosions. Je voudrais faire comprendre au public le travail qui sera fait à travers ce schéma (plan). Depuis qu’on a commencé à parler, on n’a pas dévoilé le montant du marché, ça ne se fait pas, ce sont les travaux publics, il n’y a pas de secret, il faut dévoiler le montant, il faut savoir qu’est-ce qui sera fait, puisque quand ce sont des travaux publics c’est tout le monde qui doit surveiller.» a poursuivi le patron de l’exécutif.

Il sied de noter que, le montant prévu pour ces travaux, est évalué à plus d'un milliard de francs congolais, soit 500.000 dollars américains.

Jean Paul Tshimanga

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate