img

Actualités

Politique

Les députés de la province de Lomami étaient ce vendredi 29 janvier dans une séance plénière portant principalement sur la motion incidentielle de déchéance du président de l’assemblée provinciale de Lomami visé par la même motion qui avait fait tomber d'autres membres de bureau alors que lui était à Kinshasa.

Faute de quorum, cette séance est renvoyée à samedi 30 janvier à 10h00' et le vote suspendu.

"à la plénière séance, le quorum de 2/3 n'est pas atteint, le président suspend le vote à la séance succequente portant sur la même matière, les décisions sont valablement prisent à la majorité relative. Il se peut que, selon la composition de l'assemblée provinciale, nous sommes 26 honorables députés et que la majorité de 2/3, c'est 17 honorable député… Je suspends le vote", a prononcé le président ai de l'organe délibérant de Lomami, Clovis Numbi Numbi.

Précisons que sur le nombre des députés qui composent l'assemblée provinciale, 16, seulement, étaient présents. Pourtant ces 17 élus qui restent le seuil considéré comme quorum de décision.

Rappelons que, l'initiateur de cette motion, le député Jonas Ciyoyo Nyindu, élu du territoire de Ngandajika reproche plusieurs griefs au président du bureau Valdo Tshibangu Muakas notamment, l’incompétence, la mauvaise gestion, le gèle des initiatives du contrôle parlementaire, l’utilisation des émoluments d’un député provincial, le népotisme et le clientélisme, etc.

Séjournant à Mwene-Ditu, deuxième ville de Lomami, le concerné Valdo Tshibangu précise dans un courrier électronique adressé au rapporteur de l'assemblée provinciale qu’il serait malade et endeuillé depuis le début du mois de janvier et qu'il se voit dans l’obligation de poursuivre présentement les soins de santé.

En dépit de cette justification, la quasi-totalité des députés présents ont décidé de poursuivre samedi 30 janvier la motion de déchéance, car pour eux, il s’agit des manœuvres dilatoires et échappatoires vu que l’ordre de mission officielle avait déjà expiré depuis le 2 janvier dernier.

Jean-Paul Tshimanga depuis Mwene-Ditu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate