img

Actualités

Politique

Mécontent des propos tenus par Sylvain Lubamba Gouverneur de la province de Lomami lors d'un point de presse tenu à Kabinda-ville, les mouvements socio-politiques et organisations de la société civile, sortent les griffes et exigent la démission de celui-ci.

Réunis mardi 21 juillet 2020 à Kabinda, ces plates-formes citoyennes de lomami ont évalué la situation socio-politique de leur province. Parmi ces associations il y a notamment le comité laïc de coordination (CLC), société civile populaire, les jeunes qui militent pour le changement, la nouvelle société civile congolaise, nouvelle génération Tshisekedi (NGT), génération FATSHI et la fédération des entreprises du Congo (FEC).    

Ces organisations dans toute leur diversité exigent ipso facto la démission du gouverneur de la province de Lomami, Sylvain Lubamba Mayombo. Et cela suite à ''sa megestion et incompétence''.

"Nous sommes des organisations de la société civile en toutes leurs diversités. Nous nous sommes réunis ce jour pour évaluer la situation de l'heure et avions voulu que le gouverneur de province, Chef d'executif provincial de Lomami comme il est déjà là, nous pensons qu'il sera gravé dans la mémoire de Lomami pour avoir lui-même déclaré qu'il ne pourra pas faire mieux pour le décollage de la province, c'est une preuve qu'il a échoué. Nous le saluons avec beaucoup de bravoure puisque l'homme nous a prouvé qu'il ne pourra pas faire mieux pour le décollage de cette province (…), a déclaré Augustin Kitengie, rapporteur de la réunion.

Et d'ajouter "cela que nous saluons son courage d'avoir déclaré son échec, et de cela nous lui demandons avant qu'on arrive là que voudrait arriver la population, que le Chef de l'exécutif provincial puisse déposer les tabliers de lui-même, ça serait peut être la sagesse",

En guise de rappel, le gouverneur de la province de Lomami, Sylvain Lubamba Mayombo est reproché d'avoir prouvé son incapacité lors d'un point de presse tenu le 13 juillet à Kabinda, de faire décoller la province par manque de frais de fonctionnement du gouvernement central mais aussi par l’improductivité de la régie financière.

Jean Paul Tshimanga

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate