img

Actualités

Politique

Reproché de plusieurs griefs dans une motion incidentielle initiée par le député Jonas Tshiyoyi Nyindu, élu du territoire de Ngandajika, notamment, l'incompétence, la mauvaise gestion, le gèle des initiatives du contrôle parlementaire, l'utilisation des émoluments d'un député provincial, le népotisme, le clientélisme et autres, le président de l'Assemblée provinciale de Lomami est déchu de ses fonctions ce samedi 30 janvier à la majorité absolue.

C'est au cours d'une séance plénière axée sur le vote de la motion incidentielle conduite par Clovis Numbi Numbi, vice-président de l'assemblée provinciale de Lomami, et seul exempté à cette motion que Valdo Tshibangu Muakas a été déchu de ses fonctions malgré son absence dans la salle des plénières.

Conformément aux articles 22 et 83 du règlement intérieur, 15 députés provinciaux sur 17 qui ont participé à cette séance plénière ont voté pour sa déchéance.

En séjour à Mwene-Ditu, deuxième ville de la province de Lomami, Valdo Tshibangu Muakas justifie son absence de Kabinda par sa maladie et le deui depuis le début du mois de janvier alors que la motion à été selon les sources de l'assemblée provinciale, votée depuis le 24 Décembre 2020.

En rappel, 3 autres membres du bureau à savoir le rapporteur et son adjoint ainsi que le questeur ont été déchus par la même motion et sont déjà remplacés début janvier 2021.

Jean-Paul Tshimanga depuis Mwene-Ditu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate