img

Actualités

Santé

La population du territoire de Ngandajika dans la province de Lomami est obligée de porter le masque dans un milieu public pour une bonne protection contre le virus du Corona.

C'est ce qui ressort d'une réunion du comité territoriale de la lutte contre la Covid-19 tenue samedi 25 juillet 2020 suite au relâchement constaté au sein de de la population Ngandoise après le discours du l'État annonçant la fin de l'état d'urgence sanitaire sur toute l'étendue du territoire national.

"Nous avons tous suivi le message du Chef de l'État qui a levé l'état d'urgence qu'il avait décrété au niveau du pays. Cela ne veut pas dire que la maladie est terminée, la maladie est là, nous sommes appelés à vivre avec la maladie à côté de nous. Chacun de nous doit se protéger en respectant les mesures barrières. Au niveau du notre comité du territoire, nous avons décidé pour que le port des masques soit obligatoire, c'est vraiment une obligation quand quelqu'un doit se déplacer pour aller sur des longues distances, aux marchés, sur les places publiques il doit porter le masque pour se protéger lui-même et protéger aussi son entourage", a dit à la presse locale Dr Moïse Ilunga Kadimba, Coordonnateur du comité multisectoriel de riposte à Ngandajika et chargé de la prise en charge samedi 25 juillet à la sortie de leur réunion présidée par Alexandre Kayumba, l'administrateur du territoire.

Par ailleurs, le comité de riposte contre la pandémie mortelle de la Covid-19, de renforcer les mesures des prélèvements des températures aux entrées du territoire vert pour lutter contre la propagation de cette maladie.

Rappelons que l'état d'urgence sanitaire a été levé par le Chef de l'État le 22 juillet après 4 mois tout en demandant à sa population de poursuivre avec les mesures barrières pour lutter contre la Covid-19.

Jean Paul Tshimanga

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate