img

Actualités

Politique

Société

Les autorités de la Province de Lomami appellent la Société Nationale de Chemin de fer du Congo au strict respect des mesures préventives pour lutter contre la propagation du Coronavirus.

La société civile populaire de la ville de Mwene-Ditu qui, a fait cet appel, pointe du doigt la SNCC d'entretenir des trafics clandestins entre la ville Mwene-Ditu et celle de Lubumbashi qui est déjà touchée la pandémie.

Pour sa part, le gouverneur de la province de Lomami, Sylvain Lubamba Mayombo a recommandé aux autorités et autres services de sécurité, à veiller sur le respect des mesures barrières pour lutter contre le Coronavirus, selon le vœu du président Félix Tshisekedi.

"La recommandation que je fais, c'est le respect strict de tout ce que le Chef de l'Etat a pris comme mesures dans son ordonnance, et que nous avons aussi exprimé au niveau provincial en terme d'arrêté'' a dit le gouverneur.

De son côté, Docteur Valéry Kanyiki Budimbwe, coordonnateur provincial de l'hygiène de frontières de la Lomami et du Kasaï Oriental joint par la rédaction d'election-Net, précise que " la SNCC a une très grande responsabilité en ce qui concerne la présence des voyageurs sur les trains des marchandises, et ce pour limiter la propagation du virus que le gouvernement a interdit le mouvement des trains passagers, comme ce sont les gens qui véhiculent le virus d'un endroit à un autre'' rappelle t-il, avant d'ajouter que la SNCC continue à transporter les passagers dans les trains destinés aux marchandises.

Jean Paul Tshimanga

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate