img

Actualités

[caption id="attachment_2696" align="alignnone" width=""]Me Pépé Mikwa[/caption]

Avocat au barreau  de  Kinshasa -Gombe, activiste  des  droits  humains,  Maitre Pepe Mikwa ,interpelle le président  Felix Tshisekedià à  ne pas sacrifié  la lutte contre le viol sur l'autel des intérêts politiques .

 
Dans une interview exclusive accordée à élection-net.com  cet acteur de la société  civile  indique que " La libération de Diomi Ndongala sous condition  est un recul,  pour  la répression du crime  de viol ",Toutes les personnes condamnées pour viol ,bénéficieront d'une libération conditionnelle , s'inquiète- t-,il appellant le ministre  de la justice à traiter  les cas de tout le monde de manière équitable ,toutes les personnes sont  égales   devant la loi  n'ayant pas bénéficié de cette grâce  présidentielle .
 
Diomi a commis une infraction de viol et devrait purgé  toute sa peine,  le remettre en liberté  sous condition c'est favoriser  tous les (violeurs ) qui a leur tour solliciteront  que  la mesure  soit généralisée.

"Il y'a sous peu la République Démocratique du Congo venait d'être honoré d'un prix  Nobel  grâce aux efforts fourni  en  matière  de lutte contre le violences sexuelles, aujourd'hui libéré un  violeur  c'est un recul dans la lutte de ce crime ", grâce à Diomi tous les violeurs  au pays seront aussi libérés sous conditions  ajoute-il

 Le minstre de la justice Alexis Thambwe Mwamba à signé  ce mercredi,Un arrêté portant  libération conditionnelle  de l'opposant  Eugène Diomi Ndongala condamné en 2013 à 10 ans de prison , Le président du parti politique de l'opposition Démocratie chrétienne pourra être être  remise en liberté  ce jeudi et, ne pourra pas se pointer aux frontières du pays, ni à l’aéroport ,au beach ou encore se trouver à 500 mètres d’une école de filles et devra se présenter au parquet général de la République tous les lundis et vendredis 

 

Patrick Félix ABELY

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate