l’Allemagne demande à la Chine d’arrêter de recruter ses pilotes

Deux chasseurs Chinois. Ph de tiers


Suite à la révélation de plusieurs médias, au sujet d’anciens pilotes de l’armée de l’air allemande recrutés par la Chine pour former ses propres pilotes, le ministre allemand de la Défense a haussé le ton. Il demande à Pékin d’arrêter immédiatement ces recrutements.

L’attitude de la Chine irrite en Allemagne

Le ministre allemand de la Défense a ainsi demandé ce samedi à Pékin de cesser de recruter d’anciens membres de la Luftwaffe pour former ses propres pilotes en Chine, Berlin craignant que des secrets de l’Otan soient ainsi dévoilés.

« J’ai évoqué la question des pilotes allemands de la Bundeswehr qui ont apparemment été recrutés pour assurer la formation des pilotes » chinois, a indiqué à la presse Boris Pistorius, suite à un entretien avec son homologue chinois Li Shangfu Li en marge d’une conférence sur la défense et la sécurité à Singapour.

« J’ai clairement indiqué que j’attendais que cette pratique cesse immédiatement et je lui ai dit qu’il ne serait lui-même probablement pas très content si j’essayais moi-même de faire la même chose », a-t-il ajouté, selon des déclarations transmises à la presse par son ministère. Le ministre chinois « n’a pas nié, mais il a relativisé de son point de vue la portée » de cette affaire, a-t-il encore dit.

Deux médias allemands, l’hebdomadaire Der Spiegel et la chaîne de télévision publique ZDF, ont révélé vendredi que plusieurs anciens pilotes de l’armée de l’air allemande étaient recrutés depuis plusieurs années par la Chine pour former ses propres pilotes. Leurs salaires transiteraient via des sociétés écran basées aux Seychelles. 

Certains d’entre-eux auraient été employés par l’entreprise d’un membre des services secrets chinois.

Crainte de trahison de secrets d’État

L’affaire, selon ces médias, préoccupe depuis plusieurs semaines le comité de contrôle des services secrets de la chambre des députés allemands. « Nous sommes inquiets que des militaires, après avoir travaillé pour l’État allemand, puissent avoir des emplois qui les amènent à trahir des secrets d’État », a indiqué à ZDF le président de comité, Konstantin von Notz.

Les militaires allemands concernés étaient pilotes de chasseurs Eurofighter et étaient intégrés dans les exercices de l’Otan. Berlin redoute de ce fait que des secrets d’intervention et tactiques de l’Alliance atlantique puissent être dévoilés à la Chine.

Le ministère de la Défense a prévu d’ouvrir une enquête, selon ZDF, alors que des cas similaires ont été révélés ces dernières années au Royaume-Uni et aux États-Unis. 

Cette affaire survient alors que les tensions entre la Chine et Taïwan ont nettement cru ces derniers mois.

Depuis la fin de la guerre civile chinoise en 1949, la Chine considère Taïwan comme une province qu’elle n’a pas encore réussi à réunifier avec le reste de son territoire. La Chine a multiplié les incursions militaires autour de l’île.

Avec LeParisien.fr

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • Russie-Chine : les enjeux implicites de la visite de Vladimir Poutine à Pékin
  • Corée du Sud : un embryon devient partie civile dans un procès d'enfants pour inaction climatique
  • Planète : Ces pays où les serpents n'existent pas

  • Post Tags


    Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments