img

Actualités

La province de la Tshopo est dans la tourmente depuis que le vice-gouverneur Maurice Abibu Sakapela a été notifié comme gouverneur intérimaire. Entre-temps, le gouverneur Walle Lufungula déchu, refuse de céder le fauteuil.

Et pourtant, l’ancien vice-premier ministre, ministre de l'Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières Gilbert Kankonde, avait adressé à Walle Lufungula un télégramme dans lequel, il prenait acte de sa déchéance et désignait son adjoint Maurice Abibu Sakapela gouverneur intérimaire de la Tshopo.

Pour Walle Lufungula, la motion de censure votée contre son gouvernement n'a pas respecté la procédure. Selon le gouverneur déchu, les députés devaient d'abord procéder à des contrôles parlementaires, avant d'initier la motion de censure contre sa personne.

Pour sa part, Maurice Abibu Sakapela estime qu’à la faveur de la notification du ministre sortant de l’Intérieur, il doit jouir de ses prérogatives de  gouverneur ad intérim.

A contrario, Walle Lufungula pense qu’ Abibu Sakapela doit cesser de poser des actes administratifs. Aussi, a-t-il refusé de céder la tête du gouvernorat à son adjoint. Il pense que seule la Cour constitutionnelle doit décider de l’opportunité de sa destitution. Liant l’acte à la parole, il a saisi cette institution pour dénoncer l’inconstitutionnalité de la motion de censure voté contre lui.

Le gouverneur déchu Louis-Marie Walle Lufungula multiplie des actions sur le terrain pour affirmer son autorité et écarter toute possibilité de céder le poste de gouverneur de la Tshopo.

Exprimant son ras-le-bol face à cet imbroglio, le collectif «Tshopo Telema» a organisé une «marche pacifique» le mercredi 12 mai 2021 pour exiger le départ de Louis-Marie Walle Lufungula comme gouverneur de la province de la Tshopo, et par ricochet, inciter le nouveau  vice-premier ministre, ministre de l'Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières Daniel Okito wa Nkoy, à prendre des mesures palliatives à la situation qui prévaut dans la Tshopo. Ce qui permettra certainement, de mettre fin au bicéphalisme au sommet de cette province.

Daniel Okito œuvre déjà dans ce sens. En témoigne, son télégramme du 11 mai 2021. Dans ce document, il convie Louis-Marie Walle Lufungula et Maurice Abibu Sakapela, à regagner toute affaire cessante, la ville de Kinshasa pour une consultation relative à a motion de censure votée contre le gouvernement provincial.

Le Vpm précise également que cette consultation a l’avantage de permettre le fonctionnement harmonieux de la province conformément aux textes légaux.

Faisant suite au télégramme de Daniel Okito, Maurice Abibu Sakapela a pris son avion pour Kinshasa depuis le 13 mai 2021.

Pompon Beyokobana, à Kisangani

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate