img

Actualités

Société

Patrick Palata, directeur général de Tala tala TV émettant de Matadi  a été arrêté ce dimanche 12 juillet 2020 et placé en détention ,à l'agence nationale de renseignements ANR. 

Selon l'UNPC Kongo-central, l'ex directeur de Canal Congo télévision  Matadi est dans le geôles , pour avoir réalisé un reportage sur la mort d'une dame du nom de Charlotte Ngoma  tuée par balle lors d'une manifestation au village Boko 2.  

Les témoignages  recueillis auprès des habitants par le confrère , les  gardes du gouverneur Atou Matubuana sont auteurs de l'assassinat,version rejetée par le ministre provincial de l’intérieur qui dit  attendre les résultats d'enquêtes pour confirmer ou infirmer cette allégation.

A lire aussi:  Matadi : pour avoir participé à un débat radiophonique sur le scandale sexuel, un journaliste vit en clandestinité

A lire aussi: Kongo Central: Un journaliste détenu à Matadi

Pour manifester le ras-le-bol, les journalistes de la ville portuaires projettent un sit-in devant le bureau de l'ANR ce lundi 13 juillet 2020  pour exiger sa libération.

Pour rappel, Patrick Palata a été parmi  une Cinquantaine des prisonniers libéré à la suite de l'amnistie en 2014 ,après avoir passé plus de 3 ans à la prison militaire de Ndolo. Le confrère avait été condamné en appel  à 20 ans de prison par Le tribunal de garnison de Matadi pour organisation d'un mouvement insurrectionnel. interpellé en janvier 2011, il était accusé par l’Agence nationale des renseignements (ANR/Matadi) et par la Direction générale des renseignements et des Services spéciaux de la Police nationale congolaise (DGRS) d’être «de connivence» avec le général Faustin Munene, ancien chef d’Etat-major de la force aérienne des Forces armées de la RD Congo, FARDC.

Patrick Félix Abely

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate