img

Actualités

Politique

Sécurité

Les éléments de la police nationale ont interpellé plusieurs militants de la Lucha qui ont manifesté contre la désignation de Ronsard Malonda ce mercredi 08 juillet 2020 dans les rues de Kisangani.

Cette interpellation au niveau du commandement ville de la police n’a duré que quelques heures. Et les manifestants ont été tous relâchés.

La manifestation était pourtant interdite par le maire de la ville de Kisangani. Sur la Radio Télévision nationale Congolaise RTNC, Jean Louis Alaso avait motivé l'interdiction de cette marche par l'Etat d'Urgence Sanitaire décrété par le président de la république Félix Tshisekedi mais aussi suite à la situation tendue qui règne ce dernier temps dans la ville de Kisangani suite au bras de fer entre entre l'assemblée provinciale et le gouvernement provincial.

Dans leur mémorandum prévu pour être lu devant le gouverneur de province, ces militants recommandaient :

  1. L'annulation pure et simple de l'entérinement de Ronsard Malonda qu iconsacre la soumission de l'appareil électoral au FCC.
  2. Procéder aux réformes sérieuses et profondes de la loi électorale avant le choix des animateurs.
  3. La réorganisation du consensus portant sur le choix des animateurs de la CENI
  4. L'audit de la gestion financière de la CENI par les auditeurs indépendants
  5. Aux parties prenantes dans le choix des nouveaux animateurs de la CENI de faire preuve du patriotisme et de bonne foien proposant et en choisissant des personnalités crédibles et neutres n'ayant pas pris part aux différentes élections chaotiques qu'à connu notre pays jusqu'ici pour animer cette institution. Pompon BEYOKOBANA depuis Kisangani

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate