img

Actualités

Les militants de la plate forme Lamuka ont répondu présents à l'appel leur lancé par les responsables de la plate forme pour dire non à l'entérinement de la candidature de Ronsard Malonda à la tête de la CENI par l'Assemblée Nationale le 02 juillet dernier.

Responsables de Lamuka négociant avec la police à Kisangani

A quelques minutes du début de la marche, la police est intervenue pour dire aux responsables de Lamuka fédération de la Tshopo de disperser les militants au vu de l'état d'urgence sanitaire décrété par le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo le 19 mars dernier.

Militants de Lamuka avant la marche à Kisangani

Un bras de fer s'en ai suivi, les responsables de Lamuka réfutent totalement l'idée de disperser leurs militants demandant à la police d'encadrer les militants jusqu'au point de chute.

A suivre

Pompon BEYOKOBANA depuis Kisangani

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate