img

Actualités

Politique

Le maire de la ville de Kisangani vient d'interdire la tenue de trois marches prévues ce mercredi 08 juillet 2020 pourtant annoncées pacifiques et dans le respect des gestes barrières contre la Covid-19 par les organisateurs.

Dans son message à la Radio télévision nationale congolaise RTNC le mardi 07 juillet, Jean Louis Alaso Boselekole précise qu'il s'agit des marches du mouvement citoyen lutte pour le changement (LUCHA), du collectif des médecins non primés et non salariés et du parti politique Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) toutes prévues le même jour.

Le maire de la ville justifie sa décision par l'État d'urgence décrété par le président de la république et dans le souci de protéger les boyomais et leurs biens suite à un climat politique tendu en province de la Tshopo marqué par le bras de fer entre l'Assemblee Provinciale et le gouvernement provincial.

Pompon BEYOKOBANA depuis Kisangani

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate