Kisangani : hausse vertigineuse des produits de première nécessité

Photo d'illustration ©photo de tiers



Il s'observe  une hausse vertigineuse des produits de première nécessité sur les marchés boyomais.

Un gobelet de haricot qui se vendait à 1500 Fc voir 1700 Fc, se vend actuellement à 3000 Fc voir 3300 Fc. Le gobelet de riz blanc qui se vendait à 600 FC, se vend actuellement à 1000Fc. D'autres produits de première nécessité comme l'huile de palme, une botte des feuilles de manioc ont également pris de l'ascenseur.

À croire certains commerçants trouvés dans le grand centre de négoce de la ville de Kisangani, cette hausse est due d'une part à l'insécurité qui bat son plein dans les provinces du Nord-Kivu et de l'ituri mais également, du délabrement très avancé des routes d'intérêt provincial.

Une hausse des prix qui met très en mal le panier de la ménagère boyomaise en cette période de fin d'année ou les besoins familiaux sont doublés.


Powered by Froala Editor


Post Tags


leave a reply

Comments