img

Actualités

Politique

14 mai 2002 - 14 mai 2020 cela fait exactement 18 ans que la population de la ville de Kisangani était massacrée par les groupes armés du mouvement de Rassemblement Congolaise pour la Démocratie, RCD et l'armée Rwandaise.

Mécontente de l'occupation de la ville par l'armée Rwandaise, la population de la ville de Kisangani s'était soulevée pour exiger son départ. Pendant cette manifestation de colère, plusieurs militaires ainsi que des civils à la morphologie rwandaise furent tabassés et d'autres brûlés vif par les manifestants. En guise des représailles, les militaires rwandais se lancèrent à des massacres de la population civile, des viols ainsi que des pillages.

D'après le rapport des organisations de droits de l'homme après une mission à Kisangani avaient dénombrés plus de 450 personnes tués en cette journée. On avait assisté à plusieurs exécutions sommaires ou plusieurs personnes furent éventrées et d'autres jetées dans la rivière Tshopo.

Dismas Kitenge, président du groupe Lotus une organisation de défense de droits de l'homme dans un message à la population boyomaise en cette journée précise que les victimes de ces atrocités demandent toujours que justice soit faite.

Pompon BEYOKOBANA depuis Kisangani

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate