img

Actualités

Économie

Au total, quarante-deux agents temporaires dans la division de facilitation au sein de la Régie des voies aériennes (RVA) ont organisé le mardi 25 janvier 2022 un sit-in devant le ministère des Transports dans la capitale congolaise pour exprimer leur mécontentement.

Selon nos confrères de la radio Okapi, ceux-ci ont déclaré avoir subi une injustice de la part de l'entreprise, qui les a remplacés par 101 autres personnes. 

Cependant, les manifestants ont indiqué que le motif de leur mise à l’écart était la crise financière que l'entreprise serait en train de traverser. L’une des anciens agents temporaires de la RVA a témoigné à radio okapi, sous anonymat qu'ils ont travaillé pendant plus de cinq ans et ne devraient pas avoir ce remplacement comme remerciement.

« Nous sommes les agents temporaires de la RVA. Nous avons travaillé dans cette entreprise pendant sept ans, voire huit ans, dix ans, pour certains. Mais, à notre grande surprise, l’entreprise nous a signifié son équilibre financier ou l’engagement financier. Nous étions au nombre de 46, mais pour l’instant, nous sommes remplacés par 101 personnes sous prétexte que l’entreprise traverse une crise financière. La semaine dernière, nous avons vu le directeur général de l’entreprise. Nous sommes allés au ministère de travail, où nous y avons déposés un memo. Nous sommes passés également au ministère de transport. » 
Cette entreprise devrait plutôt privilégier les agents qui ont passé plusieurs années, a-t-elle estimé :  
« S’ils avaient des agents à recruter, pourquoi pas les mettre avec nous ? Nous avons passé plusieurs années dans l’entreprise, il serait mieux de (nous) garder. Pourquoi pas garder ceux qui y ont travaillé pendant plusieurs ? »  

Prince Bagheni

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate