img

Actualités

Trois jours après le bouclage général du camp militaire Kokolo, les personnes interpellées ont été transférées ce mercredi 19 mai dans la soirée, à la première zone de défense sur l'avenue Haut Commandement dans la commune de la Gombe.

C'est sous les yeux impuissants de parents que leurs enfants ont été transférés à bord des Jeeps militaires.  Dans la foulée Une maman s'est exclamée : «Mes trois enfants arrêtés dimanche dernier ne pas sont des kuluna. Ils sont tous innocents, j'ai en main leurs cartes d'étudiant et leurs bordereaux de frais académiques.» "

Il faut rappeler que plusieurs jeunes gens désœuvrés et étudiants ont été arrêtés innocemment en lieu et place des kuluna.

Patrick Ombale

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate