img

Actualités

Société

Environ trois mois après le bouchage de certains canniveaux suite à l'effondrement de la terre au quartier Mbanza-Lemba dans la commune de Lemba à Kinshasa, les habitants vivent dans des conditions difficiles où l'insalubrité fait la loi depuis 2017.

Le long des artères principales de la contrée, on remarque à l'oeil nu , des déchets biodégradables et les déchets non dégradables entre autres : des bouteilles en plastique, des emballages en sachets hormis les ordures ménagères.

Interrogés par election-net.com, certains habitants changent le voisinage mais aussi l'hôtel de ville qui ne ferait pas assez pour sauver la situation en voulant stopper l'avancement d'une tête d'érosion menaçant l'habitat de ce coin de la capitale congolaise.

Par ailleurs, les conditions vitales de la population deviennent de plus en plus déplorable, l'odeur noseabande a remplacé l'arôme nature, déplore un habitant.

Mais malgré cela, l'érosion a réussi à séparer certaines avenues rendant toute circulation difficile.

Les habitants quant à eux sollicitent l'implication et l'aide du gouvernement Congolais pour un retour à la normale.

Ornella Denyimi

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate