img

Actualités

Le Comité Laïc de Coordination (CLC) invite les forces de l’ordre et les forces armées ainsi que les autres agents des Services à encadrer et protéger les manifestants au cours de la marche de ce dimanche à l’initiative de cette organisation de l’église catholique. Le CLC exhorte ces services à ne pas considérer la population comme leurs ennemis durant la marche du dimanche 19 juillet.

Dans sa lettre de mise au point ce samedi 17 juillet, le CLC invite la population à n'accepter aucune forme de violence: “pas de pneus brûlés, pas de barricades, pas de propos violents, pas d’injures, pas de jets des pierres et autres projectiles, pas d’actes de vandalisme, …

"Population congolaise, le Comité Laïc de Coordination vous invite à marcher pacifiquement à partir de votre foyer « là où vous êtes », votre quartier, votre paroisse" indique la lettre de la mise au point.

Dans sa mise au point, le Comité Laïc de Coordination à travers , tient à informer la population congolaise et la Communauté internationale que la marche prévue pour le 19 juillet 2020 est une marche pacifique. Il précise que ce sont des femmes et des hommes qui vont marcher pacifiquement en priant, en entonnant des cantiques, les Chrétiens avec leurs Chapelets, Bibles, Crucifix et les autres avec des rameaux.

Pour rappel, après la première marche organisée ensemble avec trois mouvements citoyens dont la Lucha, Filimbi ainsi que les Congolais Débout, le comité Laïc de coordination sera encore une fois de plus dans les rues de Kinshasa pour protester contre entérinement de Ronsard Malonda par l’assemblée nationale et inviter le President de la république Félix Tshisekedi à ne pas le nommer comme successeur de Corneille Naanga à la tête de la Commission Électorale Nationale Indépendante.

Pompon BEYOKOBANA

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate