img

Actualités

Économie

Société

La décision est du ministre d'État, ministre de l'Urbanisme et Habitat. Pius muabilu l'a annoncé ce samedi 11 avril à l'issue d'une visite sur place. Le patron de l'Urbanisme et Habitat parle d'une mesure prise pour préserver les intérêts de l'État mais aussi protéger ce patrimoine où plusieurs activités commerciales sont exercées et l'argent perçu par les individus.

Pius Muabilu juge la situation inacceptable surtout en cette période ou l'État a besoin de moyens pour combattre la pandémie du coronavirus mais aussi améliorer les conditions de vie des congolais.

"L'État ne peut pas fonctionner comme ça. ll n'y a pas de négociation à faire lorsque les intérêts de l'État sont menacés. Le gouvernement de la République est déterminé à faire respecter les lois du pays", a déclaré le patron de l'urbanisme et habitat avant de rassuré quant à la volonté du gouvernement à en finir avec la tricherie.

Par ailleurs, la population qui a bien reçu le message de Pius Muabilu espère voir l'escroquerie de ceux qu'elle appelle "gilet orange" s'arrêter.

Pius Muabilu promet de traquer toute personne impliquée dans cette tricherie. En attendant les conclusions de la Mission d'inspection en cours, le ministre d'État en charge de l'Urbanisme et Habitat échangera lundi dans son cabinet de travail avec quelques personnes exerçant les activités commerciales sur place.

election-net.com/Cellcom MinEtat de l'Urbanisme et Habitat

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate