Kinshasa : le journaliste Louis France Kazikesa sanctionné

Louis France Kazikesa. Ph droit de tiers


Le conseil supérieur de l'audiovisuel et de communication CSAC a, à travers un communiqué du lundi 22 mai dont une copie est parvenue à elections-net.com a décidé de suspendre ses fonctions le journaliste Louis France Kazikesa pour une durée de 45 jours.

 À en croire, au cours d'une émission spéciale "libre débat" diffusée le samedi 20 mai par la chaîne de télévision CML3 TV, émettant à Kinshasa, ce journaliste a "contre tous les principes fondamentaux et toutes les règles de la profession, organisé une présentation médiatique dont le contenu a fait véhiculé le discours de la haine ainsi que des propositions tendant à inciter à la violence contre une tribu et à des attaques personnelles".

Outre la suspension du journaliste, le CSAC a également décidé de réduire en silence le signal de la chaîne CML13 TV pour une durée de 72 jours, tout en exigeant les documents administratifs, la grille des programmes et le cahier de charge avant la reconnexion de la chaîne. 

Ci-dessous l'intégralité du communiqué :


Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • Affaire Stanis Bujakera: la requête de la liberté provisoire prise en délibérée
  • RDC : le CICR ferme ses bureaux à Kalemie et Lubumbashi
  • Maniema : un enfant décédé et près de 1000 ménages sinistrés de suite de l'inondation d'une rivière par la pluie à Salamabila


  • leave a reply

    Comments