img

Actualités

Société

L'artiste musicien a été auditionné ce mercredi matin au Parquet près le Tribunal de Grande instance de Kinshasa Gombe. Il lui est reproché "des insanités" dans ses chansons.

Le President de la Commission nationale de censure, interrogé par la radio Top Congo se refuse de tout commentaire.

"Il y a des interpellations des citoyens tous les jours. Vous ne devez pas quand-même respecter le droit des gens", ironise-t-il.

Huit des chansons du nouvel album du chanteur congolais Koffi Olomide ont été censurées par la commission ad-hoc ,décision mal digérée par le grand Mopao qui demande aux autorités de lutter contre les « abus de pouvoir »,
La chanson par exemple la femme de quelqu'un tout comme les autres tubes sont interdits de « diffusion » et de « présentation au public », avait indiqué une correspondance de la « Commission nationale de censure des chansons et des spectacles » adressée aux chaînes de télévision et aux stations de radio qui reproche à l’artiste de ne pas avoir répondu à ses invitations.
Pour cette commission « Cette attitude démontre un manque de considération et de civisme de la part de l’artiste qui paraît être récidiviste dans ce genre de comportement.
De son coté , Koffi olomide avait souligné que le « Le Congo ne mérite pas une commission de censure.

Rédaction

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate