loader
img

Top News

Trending

Société

Culture

Actualités

Abbé Aimé Lusambu, curé de Saint François de Sales de Kintambo. Ph de tiers

L'abbé Aimé Lusambu, curé de la paroisse Saint François de Sales, dans la commune de Kintambo, est "provisoirement éloigné de ses offices ecclésiastiques", annonce un communiqué de la chancelirie de l'archidiocèse de Kinshasa, parvenu à ELECTION-NET.COM.

En effet, ce prélat catholique a fait l'objet d'une polémique sur les réseaux sociaux où on le voit dans une vidéo, devenue virale sur la toile, critiquant la décision des évêques sur les prêtres pères de famille en cachette.

"Me retirer la soutane, pour qu'il me reste quoi? La nudité? Si j'en (enfants) ai 4 ou 5 qui va les élever si vous me retirez la soutane? Alliez-vous me donner l'argent puisqu'il n'y a pas de décompte final? Jai passé toute ma jeunesse au service du Seigneur, que j'aille créer une église ou quoi ?", s'est interrogé le prêtre avant d'accusé un évêque d'avoir eu 4 enfants sans qu'il soit renvoyé de l'Église.

 "Ce que je sais, celui-là [indiquant la calotte d'un évêque] en a 4, est-ce qu'on l'a déjà renvoyé ? Que nous [Ndlr: Prêtres] demandions aussi au Pape de le renvoyer ?" s'est questionné l'abbé Aimé avant de promettre le feu à celui qui touchera à sa soutane.

"Celui qui touchera à ma soutane, je vais le brûler", a-t-il conclu.

Notez que c'était le jeudi saint que le curé de la paroisse Saint François de Sales de Kintambo a été filmé, lors d'un moment de détente.

Ci-dessous, l'intégralité du communiqué de l'archidiocèse de Kinshasa :


Powered by Froala Editor

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate