img

Actualités

Elle était brève mais pleine de signification, la cérémonie de présentation de deux machines minutieusement conçues pour le lavage des mains, par les ingénieurs de l'Institut national de préparation professionnelle -INPP-, vendredi 08 mai dans la salle polyvalente de l'hôtel de Ville de Kinshasa.

L'une mécanique et l'autre automatique, ces deux machines ont été présentées par le directeur général de l'INPP, Maurice Tshikuya, au gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka. L'autorité urbaine, après les explications de son hôte, a loué la bravoure, l'esprit revolutionnaire et innovant du projet qui vient renforcer la bonne application de l'un des gestes barrières importants dans la lutte contre la propagation du coronavirus-covid 19: le lavage réguler des mains.


Gentiny Ngobila Mbaka a ainsi reconnu que les kinois sont véritablement dynamiques car depuis l'annonce de la maladie à Kinshasa, ce peuple a démontré toute sa créativité en inventant des dispositifs pour se préserver contre ce mal invisible.

Voilà pourquoi le chef de l'exécutif provincial a demandé à tous les partenaires de la ville notamment les grandes surfaces, les entreprises tant publiques que privées de se doter de ces outils indispensables pour la sécurité de tous. En effet, ces machines d'une complexité inouïe visent à limiter la contamination dans la mesure où les contacts avec les machines sont aussi limités ou inexistants.


Après l'invention du portique safe gate lui présenté dernièrement, c'est autour de l'INPP de faire de même avec une invention à version automatique et mécanique. Mises au point à l'initiative du service des énergies renouvelables, ces inventions ont bénéficié de l'appui des autres services tels que hydro climatique, automatique, bâtiment-genie civil, tôlerie-soudure…

Bref, c'est le fruit d'un travail en équipe avec le financement propre de cette institution consacrée à la formation professionnelle.
C'était aussi l'occasion pour l'INPP de présenter des masques ou cache nez sublimés made in kinshasa by INPP. Ainsi, les structures intéressées pourraient commander ces masques qui seront estampillés à leur label ou logo.

Avec la mesure du port obligatoire des masques, les kinois n'ont lus à s'inquiéter. Tous ces dispositifs sont à portée des mains et à un coût raisonnable.

election-net.com/ HVK

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate