Kinshasa : accusé de négligence lors des soins, un médecin directeur suspendu

DR, DIVENGI NZAMBI Jean Paul, Médecin directeur ex-mama Yemo


Le Ministère de la Santé Publique, Hygiène et Prévention de la RDC a ouvert une action disciplinaire à l'encontre du Dr DIVENGI NZAMBI Jean Paul, médecin directeur de l'Hôpital Général de Kinshasa, pour avoir failli à assumer ses responsabilités pour garantir la prise en charge gratuite de la femme enceinte, de l'accouchement et du nouveau-né, faits ayant entrainé la mort de Madame TSHIDIBI MULUMBA Annie et de son bébé.

Selon le procès-verbal d'ouverture d'action disciplinaire, daté du 7 février 2024 et signé par le Dr YUMA RAMAZANI Sylvain, secrétaire général à la Santé Publique, Hygiène et Prévention, le Dr DIVENGI NZAMBI Jean Paul aurait commis une faute disciplinaire prévue et punie par les articles 10 et 26 de l'Ordonnance N°81-067 du 07 Mai 1981 portant Règlement d'Administration relatif à la discipline. 

Ces articles stipulent que tout médecin qui, par négligence, imprudence ou inobservation des règles de l'art, cause la mort ou l'infirmité d'un patient, est passible d'une sanction disciplinaire pouvant aller jusqu'à la révocation.

Le Dr DIVENGI NZAMBI Jean Paul est invité à présenter ses justifications écrites dans un délai de 20 jours à compter de la date du procès-verbal. 

Il risque de perdre son poste de médecin directeur de l'Hôpital Général de Kinshasa, l'un des plus grands établissements de santé de la capitale congolaise, qui accueille chaque année des milliers de patients.

Ce cas tragique met en lumière les difficultés que rencontrent les femmes enceintes et les nouveau-nés en RDC, où le taux de mortalité maternelle et infantile est l'un des plus élevés au monde. 

Selon le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), environ 27 000 femmes meurent chaque année des suites de complications liées à la grossesse ou à l'accouchement, soit une femme toutes les 20 minutes. Le taux de mortalité néonatale est de 27 pour 1000 naissances vivantes, et le taux de mortalité infantile est de 59 pour 1000 naissances vivantes.

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • RDC : 117 millions USD de la BAD en appui à la transformation agricole
  • Tanganyika : des autorités sollicitent l'appui financier de la population pour la réhabilitation du pont Kabondo
  • RDC/Okende Gate : " c'est une dérive autoritaire alarmante" C. Lubaya au PG près la Cour de Cassation

  • Post Tags


    Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments