img

Actualités

Politique

Alors que son Coordinateur Provincial confirmait la veille sur les ondes des radios locales la tenue de sa marche de soutien aux institutions de la République sur instruction de sa hiérarchie, il n'y a pas eu marche ce samedi 25 juillet à Kindu chef-lieu de la province du Maniema, réputée province du FCC.

Au rond-point du cinquantenaire d'où devrait partir la dite marche, aucun rassemblement n'a été constaté tout l'avant-midi de ce samedi 25 juillet. Comme dans les habitudes, seuls, les policiers de circulation routière ont été visibles à ce lieu.

Même constat fait par election-net.com à la tribune centrale de Kindu où devrait chuter la marche par la lecture d'une déclaration politique par le coordonnateur provincial du FCC.

Approché par la presse, le coordonnateur provincial du FCC Freddy Kimbayo évoque un problème organisationnel et annonce le report de la dite marche au mardi 28 juillet prochain. Par contre, dans les rues, les spéculations vont bon train. Nombreux observateurs justifient la bon tenue de cette marche par la situation politique de l'heure au Maniema, qui reste marquée par la tension à Kindu, à la suite d'une motion de défiance initiée au départ par 11 députés provinciaux, mais restés à 10 après le retrait de la signature par l'un des signataires, le député provincial Marcellin Christophe Muteba, qui siège à l'Assemblée Provinciale en qualité de suppléant du Vice-gouverneur du Maniema. Les motionnaires reprochent à Musafiri Nkola MIOMA Auguy la mégestion criante de la province. Cette motion divise les sociétaires du FCC au Maniema, les uns se rangeant derrière le Gouverneur visé par motion, d'autres appuyant les députés signataires de la motion.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac depuis Kindu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate