img

Actualités

Société

Les présidents sectionnaires de dix sections de l'Union pour la démocratie et le progrès social (Udps), fédération de Mbuji-mayi, ont dans une déclaration politique parvenue à notre rédaction ce mercredi 5 mai 2021, condamnés la démarche entamée par un groupe de députés provinciaux depuis Kinshasa.

Objectif : proposer la candidature du chef coutumier Roger Kabeya Tshimbundu et celle de son colistier Kabala Ilunga Mbidi aux postes de gouverneur et vice-gouverneur du Kasaï Oriental. Ce, au détriment des élus de l'Udps sans consultation de la base de Mbuji-Mayi.

Les présidents sectionnaires, préfèrent que le Gouverneur déchu, soit remplacé par un membre du parti.

Dans leur déclaration, les présidents sectionnaires de l'Udps Mbuji-Mayi dénoncent énergiquement, le trafic d’influence qui caractérise la démarche de 11 députés en séjour à Kinshasa.

Ils y ont été conduits par Kalala wa Kalala José, suppléant du gouverneur déchu Jean Maweja Muteba.

Ils souhaitent que leurs collègues en séjour à Kinshasa, ne confondent pas la déchéance de l’ancien Gouverneur comme une affaire personnelle entre le président de l'Assemblée provinciale, Ives Muamba Kadima et Jean Maweja Muteba, mais plutôt l’expression de la démocratie prônée par l’Udps durant son combat de 38 ans.

Les mêmes présidents sectionnaires, appellent les combattants et combattantes du parti de rester mobilisés et vigilants. Ils demandent au chef de l’État de renvoyer à Mbuji-mayi les 11 députés en séjour à Kinshasa, afin de continuer la session parlementaire en cours et traiter les problèmes de la crise qui sévit dans la province du Kasaï-Oriental.

Albert E. Ngandu

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate