img

Actualités

Société

Après la décision du Gouverneur de la province du Kasaï Orientale, Jean Maweja Muteba suspendant quelques fonctionnaires de l'Etat de sa juridiction, c'est le tour de la vice-gouverneur Jeanette Longa de réagir.

Le numéro deux du Kasaï Orientale, affirme n'avoir pris connaissance de la décision de suspension des agents de l'État le 4 juillet dernier que par la voie des ondes.

"(…) il vous souviendra que plusieurs dossiers gérés et expédiés dans la précipitation à la hiérarchie au niveau central où nous avons vu les incriminés au niveau provincial être curieusement réhabilités pour non respect des procédures en matière disciplinaires" peut-on lire dans une correspondance de Longa Muswamba à Jean Maweja Muteba du 7 juillet 2020 parcourue par election-net.com.

Et de poursuivre "(…) je continue à m'interroger pourquoi le législateur congolais avait prévu le poste du vice-gouverneur dans l'exercice du pouvoir en Province, pourquoi mes collègues dans d'autres provinces témoignent d'un climat de collaboration entre titulaire et son Vice-gouverneur, pourquoi pas le Kasaï Orientale ?" s'interroge-t-elle.

Elle invite donc l'autorité provinciale de prendre en compte toutes les irrégularités dénoncées par leur hiérarchie dans ses plusieurs correspondances, et à reconsidérer ces actes dont leurs motivations semblent poser des problèmes dans le cadre disciplinaire vis-à-vis des droits reconnus à tout agent et cadre de l'administration publique.

Par ailleurs, Longa Muswamba, précise que ce dossier n'a pas fait l'objet du débat en conseil des ministres, et elle exhorte le ministre provincial de la fonction publique de l'envoyer le rapport pour une bonne et régulière exécution tel qu'exigé par la loi.

Jean Paul Tshimanga

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate