Kasaï : les acteurs de la société civile outillés sur la réduction de l'avortement clandestin à Tshikapa

Image d'illustration


Une structure internationale americaine dénommée " Ipas " a, depuis le  mardi 07 Novembre dernier lancée une série de formations des acteurs et leaders communautaires en même temps représentants des structures de la société civile  sur  la clarification des valeurs à la transformation des attitudes face à l'avortement clandestin  dans la ville de Tshikapa au Kasaï.

Cette structure vise dans ses démarches  la réduction des décès et la stigmatisation dûs aux avortements clandestins mais aussi et surtout développer dans la femme l'autonomisation corporelle.

Selon les études menées par l'organisation mondiale de la santé OMS en sigle qui signale que 13% de la mortalité maternelle est provoquée par l'avortement clandestin.

Et de préciser , au moins par heure, 380 femme tombent enceinte dont 190 Indésirables, 40 d'entre elles subissent un avortement et un décès est signalé.

Au cours de ces assises, les modules  facilités  par le Dr Richard Mukendi, Patience Lisasi Lisika et le Dr Erasme  à l'intention des participants ont permis  à ces derniers et cela après les travaux en  Carrefour de concevoir les messages de sensibilisation de la population, cible pour éradiquer ce fléau qui ronge  le monde féminin dans la province du Kasaï en particulier et en République Démocratique du Congo en général 

Il sied de noter que ces assises de 3 sous soit du mardi 07 au jeudi 09 Novembre 2023, sont organisées et financées par cette structure, en présence de Madame le Ministre provinciale en charge de la jeunesse, genre et famille et ayant abouties par la mise en place d'un cadre de concertation composé de 13 membres notamment les acteurs judiciaires, leaders communautaires et prestataires de santé du Kasaï et c'est la salle des réunions la Rose de Tshikapa qui en a servi de cadre.

Powered by Froala Editor

Lire Aussi:
  • Guerre en RDC : d'un ton ferme, la Russie donne des injonctions claires au M23
  • Kwilu : Vers l'organisation des élections à Masimanimba
  • Affaire Chérubin Okende : l'Union Interparlementaire met la pression sur le gouvernement


  • Reaction

    Like 0 Love 0 Haha 0 Wow 0 Sad 0 Angry 0
    For giving reaction please   Login Now

    leave a reply

    For post a comment you need to login your account. Login Now

    Comments