img

Actualités

La route nationale numéro 1 Kananga-Kinshasa est désormais opérationnelle à la hauteur du groupement de Bena Mukangala.

Les circulations des engins sur cet endroit interrompues depuis plusieurs mois suite à une gigantesque érosion qui s'est formée, ont repris depuis l'après-midi de ce samedi 25 juillet 2020.

Le gouverneur intérimaire du Kasaï Central, le professeur Ambroise Kamukuny Mukinay a officiellement coupé ce jour le ruban symbolisant l'ouverture de cette voie aux trafics à la suite des travaux anti érosifs entrepris par l'Office de route depuis le 02 juin dernier.

Avec 57.836 dollars américains du gouvernement de la République à travers le Fonds National d'Entretien Routier (FONER), l'Office de route/ Kasaï Central a notamment remblayé le ravin et construit le dalot pour la canalisation d'eau, a constaté Election-net.com sur place.

Le chef de l'exécutif provincial ad intérim du Kasaï Central a estimé qu'il s'agit des travaux provisoires, promettant que la route sera élargie dans le standard international

" Il s'agit ici des travaux de stabilisation pour éviter que la route soit totalement coupée à la tombée des pluies. Il est prévu sur cette route les travaux de bitumage allant de kananga jusqu'à Kamuesha. L'argent est déjà en banque, 150 millions d'euros débloqués par l'Union Européenne; Les travaux auraient pu déjà commencer n'eût-été la pandémie de Covid-19 qui a bouleversé les agendas ", a-t-il expliqué

Au courant de la prochaine semaine , l'autorité provinciale du Kasaï Central a promis que les travaux sur l'érosion de Bena Mande auront également pris fin.

Rappelons que les travaux sur ce tronçon jusqu'à Kalamba Mbuji ( frontière avec la province Angolaise de Lunda Norte ) avaient été prévus dans le programme présidentiel de 100 jours mais ils n'ont pas pu être exécutés par l'entreprise chinoise Crec-7 pour des raisons non clarifiées.

Van Frédéric Tshilanda depuis Kananga

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate