img

Actualités

La cellule des recherches de l'Université Simon Kimbangu de Kananga, USK-K, a bouclé ses recherches sur la molécule pouvant traiter la maladie à coronavirus.

Le Nostril est ce produit issu de la combinaison de la Chlorhexidine et la bromure de cetrimonium, deux molécules sur lesquelles se sont focalisées leurs études, qu'ils proposent comme panacée à cette pandémie qui reprend terreur et désolation dans le monde.

Très confiant, le professeur Blaise Mayoyi MUSANGU, recteur de cette université qui indique avoir envoyé le résultat de la recherche à l'Institut national des recherches biomédicales, INRB , estime qu'il s'avère utile de passer aux essais cliniques pour prouver l'efficacité et l'efficience du Nostril vis-à-vis du Covid-19.

Le protocole de cette recherche a également été partagé aux autorités locales, précise le recteur de l'USK-K qui invite par ailleurs le pouvoir public provincial à appuyer les chercheurs de cette Université et les intégrer dans l'équipe de prévention de cas éventuels de cette maladie en province.

Il sied de signaler que jusqu'à présent aucun cas atteint de coronavirus n'a été rapporté au Kasaï Central.

Van Frédéric Tshilanda✍️

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate