img

Actualités

Société

Le gouverneur du Kasaï Central, Martin Kabuya, a noté le week-end dernier à kananga, une régression "drastique" dans la mobilisation des recettes à la direction générale des recettes de cette province, Dgrkac.

Le chef de l'exécutif provincial a évoqué un écart criant des recettes mobilisées en mai dernier sur les assignations mensuelles attendues.

Sur l'estimation d'au moins 642.210.827 Franc congolais pour ce mois, la Dgrkac n'a mobilisé que 128.878.206,75 soit 20,07% de ces assignations, a révélé le gouverneur Kabuya dans une séance de travail avec les agents et cadres de cette régie financière provinciale.

Cette situation serait due à l'inefficacité des agents mais elle insinue également la persistance de coulage des recettes corroborée par le détournement des deniers publics, a par ailleurs indiqué le gouverneur du Kasaï Central qui, à l'occasion, a menacé de sévir.

"C'est ici pour moi l'occasion d'attirer votre attention et vous informer ainsi que d'autres détracteurs que la verge du procureur général près la cour d'appel du Kasaï Central ainsi que le marteau des cours et tribunaux sont présentement en hyper activité afin d'héberger les fonctionnaires véreux et inciviques dans les prisons de la province " a-t-il lancé, invitant en même temps à la conscience professionnelle des agents.

Pour rappel, à travers une commission d'affectation collective du 28 février dernier, le gouverneur du Kasaï Central a revu les effectifs de la Dgrkac, de 94 à 252 unités dans le but d'être déployées sur terrain et accroître la capacité de maximisation des recettes destinées à la refondation de la province.

Van Frédéric Tshilanda depuis Kananga

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate