img

Actualités

La marche des partis et regroupements politiques membres du Front Commun pour le Congo, FCC/Kasaï Central, prévue ce samedi 25 Juillet 2020 à kananga en soutient aux institutions de la République a été étouffée au moyen des projectiles.

Un groupe de motocyclistes de la ville de kananga avec des drapeaux de l'Union pour la démocratie et le progrès social , UDPS, se sont pris aux manifestants qu'ils ont dispersés au rond-point Monusco, point de départ de la procession , par les jets des projectiles.

" Ils n'ont aucune leçon à donner aux gens après une gestion calamiteuse du pays pendant 18 ans , ils instrumentalisaient la police pendant que nous, peuple, réclamions ce qui était juste pour nous pendant leur règne… Nous nous sommes mobilisés à les empêcher par toutes les voies à nous narguer" , lâchait un des motocyclistes, visiblement monté.

Les manifestants dispersés ont couru jusqu'à la permanence du parti du peuple pour la reconstruction et le développement, PPRD où le mémorandum apprêté a été lu devant la presse.

Là, la police a fait usage des gazs lacrymogènes pour disperser les motocyclistes qui, suivant les manifestants, ne décoléraient pas .

Les responsables du front commun pour le Congo, FCC/Kasaï Central ont embarqué dans une jeep, encadrés par la police vers la mairie où ils ont déposé la copie de leur mémo adressé au président de la république.

A election-net.com, Philippe Kanku Tubenzele, président fédéral du PPRD et coordonateur adjoint du FCC en province qui a condamné " les actes d'intolérance inacceptables ", promet que sa structure s'organise pour de nouveau faire parler la rue.

" Ce sont des inciviques instrumentalisés par le parti politique bien connu qui sont venus mettre du désordre dans notre marche. Dans une démocratie on ne peut pas empêcher les gens qui marchent pacifiquement… Nous n'allons pas nous laisser intimider, le pays appartient à tout le monde, nous allons nous organiser et nous allons marcher " a-t-il dit

Van Frédéric Tshilanda depuis Kananga

About Author

leave a comment

Powered by Google TranslateTranslate